La mygale – Farce balnéaire – texte de Patrick Roegiers & dessins Antoine Roegiers – Éditions La Pierre d’Alun – 2020 – ISBN 9782874291166

Lieu : Une plage

Personnages : La mère (monumentale), le père, le fils aîné, le fils cadet et… l’inconnue.

Notes :

Le rôle de la mère devrait être joué par un homme. ( À découvrir…)

L’idéal étant d’ailleurs que le public assiste en tenue estivale à la représentation ; je veux dire en maillot de bain.

À cet effet, on pourrait placer de chaque côté de la scène deux sauveteurs, munis de sifflets, pour récupérer les spectateurs qui, éventuellement, se noieraient au cours du spectacle.

*

Mère : Nous y voilà… Déposez tout cela ici.

*

Dans une verve fleurie,  Patrick Roegiers vient de planter un décor ubuesque.

Une plage encombrée de baigneurs effrayants dans leur caleçon de laine. Les brioches s’écroulent et les poitrines débordent.

Quel spectacle !

Mère : J’ai dit : ici !

Père : Oui, oui… me voici.

Le fils aîné,  il a presque 28 ans, et pas encore de nom. Son retard mental est irrécupérable. Il a le développement mental d’un gros bébé de quelques mois et… une libido à faire trembler  Rocco. Il grogne, ronronne ou ronfle mais ne mord pas.

Le père, un vrai murmure d’onomatopées… « Oui, oui,… Euh,… Oh,… Je… je… Hep… » Une peur bleue du moindre mot –ordre- de sa  « tendre chair », pardon de sa tendre et chère. Il ronchonne toujours, il rouspète, un dégonflé.

Quant au cadet ! (Rendez-vous sur la plage)

*

Toute l’Europe soupire d’aise sous les chauds rayons du soleil de mai. C’est la griserie des jours de chaleur. C’est le renouvellement du plaisir de vivre, la fin d’une somnolence passive à attendre qu’un peu de chaleur donne aux arbres et aux prés la coquetterie de reverdir ;  aux plages le doré de l’insouciance balnéaire. Mais c’est surtout l’époque de l’enivrante nécessité, populaire ou raffinée, collective ou esseulée, de retourner quelquefois aux sources « terriennes » de la vie. (extrait de presse)

À Jean Marchetti qui a sauvé cette pièce des affres de l’oubli et l’a rendue actuelle par la mise en présence avec mon roman La Vie de famille (Grasset, 2020). Patrick Roegiers Écrite en 1968, et à ce jour inédite au théâtre,  La Mygale a été diffusée sur France-Culture, le 15 janvier 2002.

Contact éditeur : http://www.lapierredalun.be/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s