Prendre un enfant par la main – François-Xavier Dillard – Éditions Belfond – 2020 – ISBN 9782714482013

À chacun ses passions…

L’un, Marc Cygnac, avocat, file sur un First 50 Beneteau flambant neuf…

L’autre, Jeanne Muller, policière, rabat le pare-soleil de sa Maserati Gran Turismo pour que l’on puise lire « Police » écrit en blanc sur fond bleu.

ET…

Flash-back,

1988 RDA. Les deux Allemagnes ne sont pas encore réunies. Au pied d’une des tours d’un grand immeuble de Marzahn, une femme tient par la main une petite fille qui doit avoir onze ou douze ans…  La mère tire sa fille, qui semble réticente. Elles doivent se rendre chez les grands-parents de la petite pour fêter son anniversaire.  C’est à plus de cinquante kilomètres de chez elles et la perspective d’emprunter ces mauvaises routes, installées sans confort dans la Trabant familiale, n’enchante guère l’enfant.

*

Hélène Lancôme et sa compagne décident de quitter Marly pour emménager dans un des quartiers les plus sympas de Paris. Tout ça parce qu’elles ne veulent pas quitter « le-super-cabinet-de-la-star-mondiale-de-l’architecture » qui les emploie.   

Gabrielle, était trop petite pour se souvenir de son père quand sa mère lui a annoncé qu’elle le quittait pour… une femme ! Leila Mallet, la nouvelle compagne d’Hélène. Toutes deux architectes. Dix ans déjà.

*

Marie, soixante-neuf ans, cheveux blancs et chignon de princesse, la voisine du dessous, pâtissière de grand talent…

*

Quatre ans après la disparition de leur fille Clémentine dans le naufrage d’un voilier, Sarah et Marc Cygnac sont rongés par la culpabilité et la tristesse.

Une grande déferlante a balayé leur vie.

De nouvelles voisines emménagent sur le même palier avec leur enfant, Gabrielle. La ressemblance avec Clémentine est troublante…

Au contact de cette adolescente vive et enjouée, Sarah reprend peu à peu goût à la vie.

Mais, lorsque le destin de Gabrielle bascule dans l’indicible, les démons que Sarah avait cru pouvoir retenir se déchaînent une seconde fois.

Un récit sucré-salé que François-Xavier Dillard distille avec mesure. Quelques quartiers de tarte…épars, vont petit à petit se rassembler pour former un ensemble qui va exploser au visage du lecteur.

Pendant que la grande déferlante balaie tout sur son passage, quelque part, une fillette éteint sa tablette à regret pour rejoindre le monde réel, celui des surgelés et des petits-suisses…

Dans la propriété, qui compte bien deux hectares avec le parc, le bois et les vergers… quelques pruniers.

Prends ma main, mon coeur. Ne la lâche pas, quoi qu’il arrive. Serre-la fort !

François-Xavier Dillard est né à Paris en 1971. Il est l’auteur d‘Un vrai jeu d’enfant et de Fais-le pour maman (prix des Nouvelles Voix du polar Pocket 2017). Après Austerlitz 10.5, Ne dis rien à papa et Réveille-toi !, parus chez Belfond, Prendre un enfant par la main est son sixième roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s