Un tueur en héritage – Gilles Delmotte – Pavillon noir – Corsaire éditions – 2018 – ISBN 9782367990408

WP_20180924_001

Vétéran d’Afghanistan ayant ouvert son cabinet de droit en Floride, Edgar est contacté par Mitt Douglass, un patron de l’industrie de l’armement sur son lit de mort, pour protéger Lara Larden, une orpheline d’un pensionnat californien. Mais les membres de la firme cherchent à éliminer l’adolescente, qu’ils suspectent d’être un piège de leur ex-associé.

Un long frisson parcourt le récit.

Des personnages mystérieux parfois sophistiqués, quelques tueurs…

Quand une fenêtre, une porte claquent, ça pourrait être le fruit du hasard, estimons alors la probabilité d’une telle hypothèse…

Dans un cas précis, aucun élément ne viendra aggraver la situation du personnage que nous observons dans ses faits et gestes… et pourtant…

Dans le cas contraire, l’auteur attisera notre impatience avec un autre scénario qui prendra peu à peu réalité.

Les chasseurs de cette chasse se chargent de faire un grand ménage, n’hésitant pas à investir des moyens colossaux… suffisamment pour supprimer des témoins gênants.

L’éditeur nous décrit quatre milliardaires décrépits, un soldat viré, une orpheline gâtée, il n’avait pas fallu longtemps à Edgar pour comprendre qu’il s’était fait piéger. Fouiner dans les secrets des milliardaires ne pouvait que mal finir. Il ne manquait qu’un hacker prétentieux, un général zélé et un agent dégradé du FBI pour l’entraîner plus profondément dans cet enfer. À bien y réfléchir, se terrer dans un village abandonné n’était pas une si bonne idée…

Sur leur déclin, les hommes qui le traquent s’acharnent à récupérer leur secret volé. Mais celui-ci dévoile bientôt les fractures du passé qui les font trembler. Les contours de la vérité se dessinent dans les flammes de leur colère, ou n’est-ce qu’une nouvelle trahison qui finira par les perdre tous ?

Né en 1970, Gilles Delmotte vit au Moyen-Orient où il est pilote de ligne. Sa passion pour l’aviation lui a fait parcourir le monde. Au travers de ses voyages dans ces horizons lointains, il a entretenu son intérêt pour la photographie et la littérature. Avec son thriller Nom de code, il nous fait pénétrer dans l’univers terrifiant du pouvoir et de l’industrie militaire américaine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s